3
COMM.

Comment éviter les cartons rouges de Google ?

Cet article est une traduction de l’article How to get out of the Google penalty box de Niel PATEL sur son blog QuickSprout.

ID-10076228

Comment éviter les cartons rouges de Google ?

 

Vous êtes pénalisé par Google ? Pas besoin de paniquer et de jeter votre site à la poubelle. Il existe un moyen de réparer tout ça. Bien sûr, cela demandera du travail, mais au long terme, il sera mieux pour vous de corriger un site plutôt que d’en recommencer un entièrement.

Avant d’aborder les techniques qui vous sortiront de la zone rouge, je vais énumérer de manière très simple les situations les plus courantes qui vous y ont amené en décrivant ce que vous avez fait pour être pénalisés et comment s’en sortir.

Voici les pratiques les plus courantes qui ont pénalisé votre site et comment réparer l’impact de cette pénalisation :

Pratique #1: Des liens ancrés trop optimisés

Si vous voulez être classés pour un mot clé comme « nourriture pour chiens », il faut essayer d’obtenir des sites qui renvoient vers le votre avec un lien ancré « nourriture pour chiens », n’est-ce pas ? Même si cela est partiellement vrai, si trop de gens renvoient vers votre site, cela aura pour effet de faire baisser votre classement.

Que faire alors ? Enlever les liens ?

Si on part du principe que vous avez construit des liens pertinents gratuits depuis des sites qui sont des figures autoritaires, il ne faut pas les retirer. Mais si vous avez des liens qui proviennent de sites douteux ou qui n’ont rien à voir avec votre business, essayez de retirer ceux-là.

Si vous avez de bons liens, gardez les, même si le texte du lien ancré est trop optimisé.
Avec le temps vous devrez construire plus de liens ancrés moins optimisés auprès de sites reconnus. Voici quelques variations que vous devriez utiliser dans vos liens :

votredomaine.com
votredomaine
Texte de votre tag
Cliquez ici
En savoir plus
www. votredomaine.com

Cette liste n’est pas exhaustive, alors n’hésitez pas à mélanger le tout avec d’autres variations. Dans l’idéal, le mot-clé sur lequel vous essayez de vous placer ne doit pas dépasser plus de 10% de vos liens ancrés.

Pratique #2: Les liens spam

Construire des liens de type spam depuis des sites non pertinents avait pour habitude d’améliorer votre classement, mais ce n’est plus le cas. Si vous avez des centaines de liens de ce type qui renvoient vers votre site, retirez les.

Si vous n’êtes pas sur de ce qu’est un lien spam, en général ils se trouvent sur :
– des fermes de liens
– des sites qui n’ont pas de contenu de qualité ou du contenu dupliqué
– des sites de paris, ou des sites « adultes »
– des sites pénalisés par Google (si on tape un nom de site dans Google et qu’il n’apparaît pas en première position, en général, le site est pénalisé)

Si vous avez des liens spams qui renvoient vers votre site, contactez tous les sites et demandez leur de retirer les liens. S’ils ne le font pas, essayez de leur envoyer un avertissement légal de base rédigé par un avocat (on en trouve sur le net). Cela devrait les aider à « se motiver ».

Après vous être rapproché des sites à plusieurs reprises, vous pouvez « désavouer » vos liens restants grâce à Google Webmaster Tools. Ce n’est pas aussi efficace que les faire retirer, cela reste donc votre priorité. Mais n’hésitez pas à utiliser cet outil Google pour les liens que vous n’arriverez pas à faire retirer.

Pratique #3: Trop de liens trop vite

Vous avez remarqué que lorsque vous construisez trop de liens trop rapidement, vous perdez beaucoup de votre classement…même si vos liens ont une grande autorité et sont « naturels » ?

Cela arrive à beaucoup de start-ups qui obtiennent beaucoup de buzz et de liens depuis des centaines de sites trop rapidement. Que faire dans ce cas ? Vous attendez que ça passe en continuant à faire comme si de rien n’était et votre classement reviendra à sa position normale.

D’un autre côté, si vous avez gonflé artificiellement et trop rapidement vos liens, il faudra revoir votre stratégie. Si ce sont des liens spams, faites ce que j’ai évoqué dans la partie #2.

Si vous avez construit trop rapidement des liens de haute qualité et gratuits, ne les retirez pas. Continuez à viser la qualité et avec le temps votre classement redeviendra ce qu’il était, si ce n’est encore plus élevé.

Si vous avez construit des liens de qualité mais trop vite et que les liens ancrés sont trop riches, ne les retirez pas. Continuez ainsi à construire plus de liens de haute qualité depuis des sites pertinents…et alternez vos liens ancrés comme je l’ai abordé dans la première partie.

Pratique #4: Mauvais contenu ou contenu dupliqué

Aux prémisses du SEO, vous pouviez envoyer des milliers de pages avec du contenu bateau ou dupliqué tout en vous classant très bien. Surtout si des liens « autoritaires » renvoyaient vers votre site.

De nos jours, une telle pratique ne vous rendra aucun service. On ne doit plus se soucier de quantité, mais bien de qualité.

Il vaut mieux avoir une centaine de pages de qualité avec des milliers de liens et de partages sur les réseaux sociaux, qu’avoir des millions de petits contenus que personne ne veut lire.

Si vous avez du mauvais contenu sur votre site, essayez de transformer tout ça en contenu de fond que tout le monde voudra lire et partager sur le web social. Si vous ne pouvez pas le faire, il vous reste deux options :

Retirer le contenu de votre site.
Bloquer les articles pour qu’ils ne soient pas indexés par votre fichier robots.txt

Pratique #5: Le contenu généré par les utilisateurs

Pas toujours, mais souvent, les sites avec du contenu généré par les utilisateurs ont été pénalisés pendant assez longtemps. Ce n’est pas parce que Google ne les aime pas, c’est simplement parce qu’en général le contenu créé par ces utilisateurs est de basse qualité.

La plus grande raison pour laquelle on retrouve une telle pauvreté de contenu est que beaucoup de gens viennent simplement poster des liens pour des sites de paris, de jeux d’argent ou de sites « adultes ». Et plus un site a de pages, plus ces petites choses finissent par échapper à votre contrôle.

Faites des recherches pour voir si avez ce type de choses sur votre site. Si oui, enlevez le.

Et si vous avez du contenu de faible qualité, le plus simple est de bloquer ces pages de leur indexation grâce au fichier robots.txt. Une fois que les utilisateurs ont mis en place ces pages de faible qualité pour les transformer en qualité respectable, vous pouvez les retirer du fichier robots.txt. Les moteurs de recherches les scanneront à nouveau.

Pratique #6: Une page, un lien.

Vous avez déjà vu ces sites qui mettent un lien vers vote site sur toutes leurs pages ? C’est de ça dont il s’agit. Comme toujours, les gens essaient de faire ça en espérant que cela puisse aider leur Google PageRank et leur classement en général. Dans la plupart des cas, Google déteste ça.

J’ai d’ailleurs expérimenté cette mauvaise surprise avec NeilPatel.com car j’ai mis un lien sur chaque page de Quick Sprout et une semaine plus tard, les classements étaient devenus désastreux.

J’aurais pu retirer les liens, mais je les ai conservés car je ne l’avais pas fait pour essayer de contourner Google…D’ailleurs les liens ramenaient du trafic.

Après 6 mois, le site était de retour à la normale car d’autres sites renvoyaient naturellement vers NeilPatel.com. Mais le chemin le plus court pour lever cette pénalité aurait été de retirer tous les liens.

Conclusion

Ne choisissez pas la facilité en jouant bêtement avec votre site avant d’en commencer un nouveau lorsqu’il aura été pénalisé. Travaillez pour le nettoyer correctement et retomber dans les bonnes grâces de Google.

Si vous êtes pénalisés et que vous changez le problème, vous serez de retour sur les bonnes pages de Google en 3 ou 4 mois. Plus longue sera la correction du site, plus longue sera l’attente pour retrouver un bon classement. Mais même pour les plus rapides, on compte généralement 3 mois.

Si vous n’avez pas été pénalisés, rendez vous service en évitant les pratiques qui apportent un gain rapide. Par exemple, acheter des liens peut avoir l’air tentant, mais attention au retour de bâton quelques temps après.

Et vous, avez-vous d’autres techniques pour sortir de la liste noire des pénalisés par Google ?

 

Crédits Photos: FreeDigitalPhotos

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

( 3 commentaires )

  1. Le carton rouge de Google, même sans en avoir un officiellement (ex: à cause de 50000 liens pourrit pourtant sur ton site), quand on a perdu le trafic, c’est dur de le reprendre. J’ai vu sur SEMRUSH la dernière fois, l’un de mes concurrents direct pour l’un de mes sites est passé de 55 000 visiteurs jour courant 2011 à environ 1500 visiteurs jour actuellement… Comment ce relève-t-on de cela?!

  2. Bonjour la Team.

    Je voudrais rajouter une information importante que j’ai vécu avec l’une des pages de mon blog.
    J’ai modifié le titre pour le rendre plus accrocheur (j’ai rajouter le prix de mon produit 24.99€).
    Cette page a tout simplement été blacklistée.
    Du coup, je l’ai rendu son nom initial et la hop, quelques jours plus tard elle étais réapparue.

    Pour conclure : ne pas mettre le prix dans le titre.

    • Cyrille #

      Merci pour ton feedback Mounir, cela illustre bien le désamour de Google pour les pages de vente… Sur cet aspect, il est assez logique de penser que les pénalités allouées sur Google Adwords sont transposées au fur et à mesure sur les résultats naturels.

      Cyrille